Recharger ses batteries dans la
"Forêt qui n'en finit pas"

La forêt domaniale de Chaux est un impressionnant massif situé à l'est de la région Bourgogne Franche-Comté, entre les rivières du Doubs et de la Loue. Sa grande superficie et sa riche biodiversité en font sa singularité.

Cette forêt de feuillus, la deuxième de France, abrita pendant des siècles une intense activité humaine. Son bois et son sous-sol, riches en silice, constituaient une réserve inépuisable de combustible pour l'alimentation des fours et des forges. La population locale vécut ainsi de sa production de poteries, de céramiques, de verreries, de chaudronnerie et de ferronnerie. Aujourd'hui, on redécouvre cette merveilleuse forêt et les traces de cette histoire ancienne dont les célèbres colonnes guidons (classées aux Monuments Historiques en octobre 2009) rappellent que la Saline d'Arc-et-Senans est toute proche. Une forêt féérique par les contes et légendes qui naquirent de ses mystères (on dit que l'on y voit encore parfois le soir quelques Fouletots faire la fête sous les fougères). Elle est également extraordinaire par la richesse de sa faune. Outre sa population de cerfs et de sangliers, la forêt abrite renards, blaireaux et belettes. Des voies forestières et des sentiers offrent au visiteur de longues balades sous la futaie majestueuse trouée parfois de clairières inondées de lumières. La forêt de Chaux, c'est avant tout l'opportunité de prendre un grand bol d'air frais à quelques minutes seulement de Dole et de Besançon. Promenade, randonnées sur les nombreux sentiers, activités pédestres et équestres, cyclotourisme, chasse, récolte de champignons… cette forêt périurbaine a son lot d'activités à vous offrir.

Les Baraques du 14
Les Baraques du 14

Zone de nature sauvage

La forêt de Chaux est si grande et si vaste que l'on pourrait s'y égarer. Sa particularité, c'est d'être difficile à contempler. On la surnomme "la grande invisible", car elle a peu de relief et il n'est pas simple de trouver un point de vue en hauteur. Pour la découvrir, il faut s'y aventurer et se laisser porter par ses belles ambiances et spectacles paysagers.

La faune et la flore à portée de main

La diversité de la faune qui a trouvé refuge dans la forêt de Chaux a fait de celle-ci un lieu de prédilection pour l'observation des cerfs, sangliers, chevreuils, blaireaux, chats forestiers, renards, pics noirs, aigles bottés… Son immense étendue favorise l'aménagement de nombreux et larges sentiers de balades pédestres ou équestres.
Le vaste ensemble feuillu de Chaux abritent chênes, hêtres, aulnes et quelques conifères. 
Girolles, chanterelles en tube, trompettes de la mort, cèpes de Bordeaux se cueillent dès que les feuilles des arbres prennent des couleurs.

La mission des forestiers de l'ONF au quotidien

Dans les forêts publiques, les forestiers misent avant tout sur la régénération naturelle, la jeune forêt provient des graines des arbres semenciers précédemment exploités si les essences forestières sont adaptées aux sols. En forêt de Chaux, cette régénération n'est pas toujours possible : l'acidité des sols, la forte concurrence des graminées, l'engorgement prononcé en eau des sols et le déséquilibre forêt-gibier compliquent ce moyen de régénération. En conséquence, les forestiers accompagnent le renouvellement de la forêt par des plantations qui doivent très souvent être protégées de la dent du gibier.  

Une précieuse réserve naturelle

En forêt de Chaux, ouvrez les yeux, mais surtout, soyez à l'écoute. Il n'est pas impossible que vous entendiez l'appel du Pic cendré, ou du Milan noir ; la Cigogne noire restera plus discrète. Ce n'est pas pour rien que la totalité de la forêt est classée en Zone de protection spéciale (ZPS) pour les oiseaux du réseau européen Natura 2000. Elle est un refuge idéal pour de nombreuses espèces !

Avec ses 400 kilomètres de rivières et ruisseaux temporaires, ses zones humides, cette forêt est remarquable pour sa diversité d'espèces aquatiques. Elle joue donc un rôle primordial dans la protection et la préservation des milieux et de la biodiversité végétale et animale.

130 routes forestières 

La forêt est découpée en parcelles par 130 routes forestières, Sommières et laies qui représentent 1300 kilomètres de pistes et sentiers. Plusieurs routes dont certaines à circulation réglementée la traversent ainsi que la voie ferrée Paris-Lausanne. Un camp militaire a été aménagé près de la maison forestière la Châteleine (6e colonne, route du Grand contour)

En résumé 

-Superficie : Massif de 22.000 hectares dont 13.000 hectares de forêt domaniale
-Altitude : de 205 à 208 mètres
-Peuplements : Principalement chêne et hêtre
-Climat : Semi continental
-Sol : Humide