Découvrir la ville de Besançon

Besançon est une commune de l'Est de la France, préfecture du département du Doubs et siège de la région Bourgogne-Franche-Comté. Située en bordure du massif du Jura à moins d'une soixantaine de kilomètres de la Suisse, elle est entourée de collines et traversée par le Doubs.

Capitale de la région historique et culturelle de Franche-Comté, Besançon constitue aujourd'hui un pôle administratif important au sein de la région administrative de Bourgogne-Franche-Comté en accueillant le siège du conseil régional et de la région académique ainsi qu'un certain nombre de directions régionales. Elle est également le siège d'une des quinze provinces ecclésiastiques françaises et de l'une des deux divisions de l'Armée de terre.

Besançon comptait 117 912 habitants en 2019, ce qui en fait la 33e commune la plus peuplée de France. Ses habitants sont appelés Bisontins. Son unité urbaine rassemblait 139 807 habitants en 2019 et son aire d'attraction, qui s'étend sur les départements du Doubs, du Jura et de la Haute-Saône, comptait 280 701 habitants. Elle est au centre d'une intercommunalité, Grand Besançon Métropole, comprenant 68 communes et 195 745 habitants en 2019.

Établie dans un méandre du Doubs, la cité joue un rôle important dès l'époque gallo-romaine sous le nom de Vesontio, capitale des Séquanes. Sa géographie et son histoire spécifique ont fait d'elle tour à tour une place forte militaire, une cité de garnison, un centre politique et une capitale religieuse.

Berceau historique de l'horlogerie française, Besançon a hérité de ce savoir-faire pour devenir un centre industriel important constitué d'entreprises innovantes dans le domaine des microtechniques, de la micromécanique et du génie biomédical. Ville universitaire, son université fondée en 1423 accueille chaque année près de 30 000 étudiants dont environ 4 000 stagiaires du monde entier au sein de son centre de linguistique appliquée.

Proclamée première ville verte de France, la capitale comtoise jouit d'une qualité de vie reconnue. Grâce à son riche patrimoine historique et culturel et à son architecture unique, Besançon possède un label Ville d'Art et d'Histoire depuis 1986 et ses fortifications dues à Vauban figurent sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2008.

Les bords du Doubs
Les bords du Doubs

Une des plus belles citadelles de France

Du haut de ses remparts, trois siècles vous contemplent... achevé en 1684, ce chef d'œuvre d'architecture bastionnée créé par Vauban est considéré comme l'une des plus belles citadelles de France. Surplombant de plus de 100 mètres la vieille ville de Besançon enserrée dans un méandre du Doubs, elle offre aussi de beaux points de vue sur les collines alentours. Vaste espace - pas moins de 11 hectares ! - aujourd'hui consacré à la culture et au tourisme, la Citadelle a servi au cours des siècles de lieu de casernement, de lieu de formation pour les futurs officiers - « les cadets » -, de prison d'état et de pénitencier militaire.

Musée des beaux arts et d'archéologie

Ce qui frappe avant tout en entrant dans le musée, c'est l'architecture singulière, amalgame d'une halle aux grains construite au XIXe siècle et d'une structure en béton brut façon « musée à croissance illimitée », concept inventé par Le Corbusier. Les deux architectures dialoguent, tout comme les collections d'archéologie et les collections beaux-arts.
S'inscrivant dans le paysage culturel français et international, la plus ancienne collection publique de France, née en 1694, peut s'enorgueillir de la richesse de ses collections. Outre la renommée internationale de sa collection d'art graphique (plus de 6000 dessins), il dispose d'un important patrimoine archéologique local, méditerranéen et égyptien, de nombreuses sculptures, céramiques, pièces d'orfèvrerie et d'une exceptionnelle collection de peintures représentative des principaux courants de l'histoire de l'art occidental de la fin du XVe au XXe siècle. Enfin, des œuvres contemporaines, issues du FRAC Franche-Comté, de dépôts du CNAP et d'artistes, nourrissent certaines réflexions sur les beaux-arts et l'archéologie.
Laissez-vous surprendre par le musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon, l'un des musées les plus atypiques de France.

La maison Victor Hugo

Le 26 février 1802, la maison du 140 Grande-Rue à Besançon a vu naître un écrivain mondialement célèbre, Victor Hugo.

À la différence des autres maisons où il vécut, la Maison natale de Victor Hugo n'est ni un musée, ni un lieu de mémoire. Dans une scénographie contemporaine laissant une grande place au multimédia, ce sont les combats de l'homme engagé qui sont présentés depuis l'ouverture de la Maison Victor Hugo en septembre 2013

« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent », Les Châtiments, 1852
Le rez-de chaussée de l'exposition permanente du musée évoque les liens que Victor Hugo a maintenus avec sa ville natale. L'escalier qui mène à l'étage associe la chronologie de l'histoire de France du 19e siècle aux événements marquants de la vie de Victor Hugo. Les quatre espaces thématiques de l'étage sont consacrés aux engagements de Victor Hugo : poète, dramaturge, romancier, Victor Hugo a également été un homme politique qui a transmis ses idées et ses convictions à travers ses actes, ses discours et ses écrits. Un partenariat avec quatre associations internationales met en valeur l'actualité de ces combats au 21e siècle.

Musée du temps

Pour vous offrir une visite dans les meilleures conditions, le musée a adapté son parcours et sa capacité d'accueil. Le port du masque est exigé (excepté pour les enfants de moins de 11 ans).

Le musée du Temps de Besançon: un musée dans un palais

Installé au cœur d'un prestigieux palais Renaissance, le palais Granvelle, le musée du Temps retrace les grands moments de l'horlogerie bisontine, faisant dialoguer l'histoire de la mesure du temps et l'histoire de la ville.

L'évocation de Besançon comme « capitale horlogère » s'inscrit au musée à travers les collections patrimoniales de la ville. Outre la fameuse Leroy 01, longtemps considérée comme la montre la plus compliquée du monde, le musée présente une partie des instruments de l'Observatoire astronomique de Besançon, qui certifiait la bonne marche des chronomètres, ainsi que le matériel pédagogique de l'Ecole Nationale d'Horlogerie. Au-delà, les collections d'horlogerie offrent une vue d'ensemble de l'histoire de la discipline où se retrouvent représentés avec Ferdinand Berthoud ou Antide Janvier les plus grands noms de l'histoire horlogère.

En parallèle, tapisseries, personnages illustres, plan-relief, peintures historiques, mobilier et objets d'art, nous invitent à plonger dans l'histoire du lieu, de la ville et même de la Franche-Comté.

Pour terminer, un panorama sur les toits de la ville est offert aux visiteurs après avoir contemplé le fameux pendule de Foucault situé au pied de la tour du palais et rythmant la rotation de la Terre..  




NOUVEAU !!!